mercredi 22 novembre 2017

L'envers du décor... suite.

Si tu me suis l'ami, tu sais que je mène un projet en partenariat avec Canopé, le musé Petiet et deux classes audoises: une 6ème et un CM1-CM2. 



Après une première rencontre avec les 6èmes, c'était au tour des CM1-CM2 de se glisser dans la peau de scénaristes BD. Des élèves intéressés et intéressants qui mènent ce projet avec enthousiasme et dynamisme. Merci aux enseignantes qui ont vraiment joué le jeu et qui ont préparé ces ateliers comme des chefs! 
Et comme tu m'es sympathique l'ami, je ne résistais pas au bonheur de partager avec toi quelques photos. Tu noteras au passage que je ne suis vraiment pas photo "hygénique" et que j'ai toujours la bouche ouverte... mais rassures-toi, les élèves ont tous survécu! 





Ha et puis aussi j'aime bien m'assoir n'importe comment pendant que j'aide les élèves :)





dimanche 29 octobre 2017

Petit bonheur de belge!

Ceux qui me connaissent un peu, savent que je suis née en Belgique.
Bon évidemment après des décennies passées en France, ça ne s'entend plus vraiment... même si certains sudistes pure souche trouveront toujours que je parle "pointu", alors qu'un belge, lui, vous dira que j'ai l'accent chantant. Mais en tant que belge, il y a des choses qui font partie de ma culture et qui font de moi ce que je suis aujourd'hui. Parmi ces choses: la bd.

Un peu comme Obélix, je suis tombée dedans quand j'étais petite.
J'ai grandi parmi les "Tuniques Bleues", les "Yoko Tsuno", les "Bob et Bobette", les "Natacha", les "Tif et Tondu", les "Sophie", les "Gaston Lagaffe", les "Pussy", les "Johan et Pirlouit", les "Schtroumpfs", les "Lucky Luke", les "Boule et Bill", les "Tintin"... et tant d'autres qui fleuraient bon les albums qu'on a feuilleté sur plusieurs générations. Des rayons plein à craquer dans la bibliothèque familiale qui, ô bonheur, courrait sur un pan de mûr entier.


Cet amour pour la bd ne m'a jamais quittée et aujourd'hui que je suis auteure (ou autrice), c'est presqu'avec boulimie que je dévore tout ce que peut offrir le 9ème art .
D'ailleurs si je fais un petit bilan sur mon travail d'auteur, je ne peux pas nier que la bd est un univers que j'affectionne aussi côté écriture. Elle fait partie de moi et je me dis que, comme cet accent "pointu", c'est peut-être un héritage des mes origines qui ne me quittera jamais.

Jamais, depuis que j'ai commencé à écrire, je n'aurai imaginer le chemin que prendrai cette aventure. J'avoue, j'ai commencé à écrire simplement parce que j'en avais besoin, sans planifier quoi que ce soit... Mais ces derniers temps, j'ai été moins présente sur les réseaux sociaux et moins loquace sur mon travail en cours.

Ce n'est pas toujours évident de dire ce qui se tisse (si lentement) dans l'ombre. Des heures d'écriture sur certains projets qui ne verront jamais le jour, des publications qui restent incertaines, des doutes (beaucoup) qui poussent parfois à avoir envie de tout arrêter, un sentiment récurent d'être toujours illégitime, des proches qui aimeraient qu'on passe plus de temps avec eux, un emploi prenant qui ne laisse que des miettes à l'écriture et parfois juste un énorme besoin de dormir plus de 3h par nuit.

Mais quel rapport avec mes origines, me direz-vous. Et pourquoi est-ce que je vous parle de tout ça?
Simplement pour que vous puissiez mesurer mon petit bonheur de belge... qui est en fait un vrai grand bonheur.

Jamais, depuis que j'ai commencé à écrire, je n'aurai imaginer le chemin que prendrai cette aventure. J'avoue, j'ai commencé à écrire simplement parce que j'en avais besoin, sans planifier quoi que ce soit... Et aujourd'hui, c'est émue et tremblante, que je signe deux contrats avec la maison d'édition qui a bercé mon enfance.



Des albums prévus autour de 2019 et qui j'espère, me permettront de voyager avec les lecteurs comme le fait depuis tant d'années la fillette aux cheveux courts et aux magnifiques chaussettes remontées comme il faut. 



dimanche 22 octobre 2017

Quand Nathalie Le Breton parle d'un des tes livres...

Jeune maman, j'ai vécu mes grossesses aux rythmes des fou-rires de Nathalie Le Breton des Maternelles (émission sur France 5).
Auteure, c'est tout naturellement via NotiSeoton que je la suis aujourd'hui. 

Alors quand je découvre que lors d'une de ses chroniques vidéos elle parle d'un de mes albums,
je suis JOIE!!! 



Elle y présente "Comme une fille", BD adaptée aux DYS, écrite par mes soins et illustrée par Johan Le Quellec publiée aux éditions du miroir aux troubles.
(Merci d'ailleurs à l'éditrice d'avoir rendu cette chronique possible!)

Une chronique mais aussi l'avis éclairé de son invité du jour, Fabrice BAK,
psychologue cognitiviste (rien que ça!).



Pour découvrir ce petite passage, allez sur sa page FB pour revoir le FB live du mercredi 18 octobre 21h ... En attendant d'avoir un lien direct vers la vidéo via Youtube. 
La BD y est présentée vers la 20ème minute (20'16).
https://www.facebook.com/notiseoton/

Vidéo de présentation: https://www.youtube.com/watch?v=0p9_l8MP-RE


lundi 25 septembre 2017

Septembre, le mois où l'on retrouve le chemin de l'école... et où on va au musée!

Ces derniers mois, je n'ai pas eu le temps de faire beaucoup de billets de blog.  En cause, des projets, de futures parutions et des interventions scolaires qui reprennent. Bientôt, je pourrai vous parler de ce qui se prépare mais pour l'instant, parlons un peu de ces interventions.



Un peu avant l'été, j'ai été sollicitée par le réseau Canopé pour monter un projet autour de la bande-dessinée. Un projet BD qui devait s'inviter au musée. Je ne savais pas grand chose de ce qu'on attendait de moi, ni du public que l'on ciblait mais j'ai de suite répondu présente.
Grâce au soutien d'une enseignante formidable et à plusieurs jours (semaines) de travail intense, le projet a petit à petit pris forme. Une œuvre a été retenue, puis deux classes ont été choisies et plusieurs réunions plus tard, "L'envers du décor" était entièrement ficelé.



C'est donc en collaboration avec le Musée Petiet, accompagnée dans l'aventure par Yigael (un illustrateur local) que je rencontrerai dès demain une classe de 6ème et un CM1-CM2.
Le défi qui va nous occuper pendant plusieurs ateliers sera de raconter l'envers du décor de la toile "Les blanchisseuses". Un projet qui va mêler le fictif et le réel, le passé et le présent, le visuel et l'écrit.



Un projet qui commence maintenant puisque les élèves ont déjà découvert ensemble l'œuvre et planchés sur les personnages. Et pour découvrir tout leur travail, je vous donne rendez-vous lors de la nuit des musées au musée Petiet. En attendant, au boulot!

jeudi 25 mai 2017

BD'Répian...

BD'Répian c'est un salon comme je les aime!



Les visiteurs y viennent en famille pour passer un bon moment, les bénévoles qui vous y accueillent sont aux petits soins pour vous et les auteurs accueillis sont heureux de s'y retrouver chaque année.


Carbone et Behem

Juan était parmi nous samedi

Mic

Christophe Cazenove et Romain Pujol


Le gang de Choupi

Sti, le sportif de l'équipe ;)
Hérépian c'est un peu le "fief" de Mic: une charmante petite ville qui vous accueille dans son école, entourée d'une joyeuse équipe qui fait de ce moment une réussite.


On y boit l'apéritif avec les élus, on y mange à la cantine et on s'amuse énormément. Ce sont aussi les élèves de Mic qui vous font visiter le musée de la cloche et de la sonnaille d'Hérépian lors de la nuit des musées.



A BD'Répian, les bénévoles s'occupent de tout et entre deux dédicaces, les visiteurs peuvent participer à des animations et des ateliers pour ravir petits et grands.







Hervé anime le tout de son dynamisme souriant et vous fait même applaudir par la foule quand vous quittez les lieux ;)


Qu'on soit devant ou derrière les tables de dédicaces, ils sont attentifs au moindre détail pour faire de ce rendez-vous un vrai bon moment.


Un tel salon n'existerait pas sans les nombreux lecteurs qui viennent à notre rencontre alors un énorme merci à eux aussi :)



J'espère vous retrouver l'année prochaine!











mercredi 26 avril 2017

Me eo...

Prochainement, vous découvrirez un de mes albums en breton!


"Me eo" sortira prochainement chez Keit vimp bev mais en attendant cette sortie, moi je vous dis

Ar wech all*
(* à bientôt)

lundi 27 mars 2017

Un week-end en famille...



Le salon des jeunes lecteurs de Saint-Hippolyte est un rendez-vous que j'apprécie particulièrement. 
J'y suis fidèle depuis déjà trois ans et je vous en parlais déjà  et .
Cette année, j'étais une nouvelle fois présente avec mes dernières parutions.


Et encore une fois, j'ai retrouvé avec bonheur les copains et copines...

Bénédicte Carboneill (sans qui rien ne serait possible et qui se donne sans compter pour que ce salon soit toujours une réussite), Gaëlle Berthelet (sans ses baskets mais avec son sourire), Christelle Briat (que je n'ai vu que trop furtivement),Veronique Cauchy (notre reporter photo), Christophe Cazenove (avec une maman dans les starting block!), Joël Cimarron et sa Luciole masquée (ainsi que leur adorable princesse tête en l'air), Ariane Delrieu (et ses carnets de croquis à vous faire fondre le cœur!), Rebecca Galera (à qui j'ai fait une fiche!!!), Laureleen (et son poncho Totoro), les douces Marie Tibi et ValerieWeishar Guiliani (mes copines de tisanes ^^ ) ainsi que Corine Boutry (et sa nouvelle coupe de cheveux), Mic (que je retrouve tout bientôt à Hérépian) et Chadia Chaibi Loueslati (Corine pour les intimes) mais sans sa "Famille Nombreuse" (ci la faute di lilibraire) ...




Mais plus les années passent et plus ces retrouvailles prennent des allures de réunion de famille.



D'abord parce que les lecteurs de Saint-Hippolyte sont fidèles!
Un vrai bonheur pour un auteur :)
D'une année sur l'autre, ils reviennent vous voir pour qu'on les accompagne dans de nouvelles lectures ou simplement pour vous dire ce qu'ils ont aimé dans les précédentes.

Ensuite parce que l'équipe des bénévoles, toujours souriants et prévenants, fait que vous vous sentez vraiment "à la maison"!

Et puis aussi parce que d'un côté comme de l'autre de la table à dédicace, on y vient en famille.
(Et parfois même sous la table!!!) 





Merci donc à cette belle et grande famille...

... et vivement l'année prochaine!